NOS CONSEILS POUR REUSSIR SA RECHERCHE D’EMPLOI

Vous êtes sur le point de déposer votre CV sur notre site, et nous vous remercions de votre confiance. Mettez toutes les chances de votre côté et profitez des conseils de nos experts !

« QU’EST-CE QU’UN BON CV ? »

Soyons pragmatique, le bon CV, c’est celui qui vous fera décrocher un entretien, et le poste tant convoité ! Et attirer l’œil du recruteur n’est pas une mince affaire ….
Pensez toujours que les recruteurs préfèrent les jolis CV, mais n’oubliez pas que tout compte : le fond comme la forme. C’est vrai, le CV est un véritable outil de communication alors voici nos conseils pour qu’il ne tombe pas dans la corbeille du recruteur :

PRESENTATION GÉNÉRALE

Tout d’abord, l’aspect général du CV doit être clair et lisible. Une récente étude précise qu’un recruteur décide de poursuivre la lecture d’un CV dans le détail, après seulement 40 secondes ! Si dès le début la recherche d’informations s’avère fastidieuse, il y a fort à parier que votre téléphone s’ennuie de ne pas sonner ….

Préférez le CV sur une seule page, voire deux lorsque parcours nécessite de développer un grand nombre de réalisation ou d’études menées (les métiers de l’informatique par exemple, ou dans la recherche de manière générale). Un CV sur plusieurs pages qui ne se justifie pas, pourra évoquer aux yeux d’un recruteur un manque de synthèse de la part d’un candidat.

Précisez votre Prénom et votre Nom (exit Monsieur ou Madame appris sur les bancs de l’école) avec votre adresse et vos coordonnées bien sûr. Vous pouvez y indiquer votre âge en évitant la date de naissance qui donnera lieu à calcul (puisque vous avez décidez de l’indiquer, allez au plus simple) mais aussi votre situation familiale si vous le désirez, votre nationalité, la mention du permis (surtout pour des postes itinérant ou ceux nécessitant un permis spécial comme le CACES) et enfin, votre mobilité géographique.

Si vous faite le choix de vous représenter avec une photo, pensez que votre CV sera (on le souhaite !) imprimé, et très certainement en noir et blanc. Alors laissez les fonds obscurs pour des arrières plans plutôt clairs.

L’ACCROCHE DU C.V ou COMMENT ATTIRER L’ŒIL DU RECRUTEUR

Les candidats qui pensent à mettre en avant une accroche sur leur CV ne sont pas assez nombreux, et pourtant elle est très appréciée des recruteurs. Eh oui, L’accroche, c’est un peu comme la 4e de couverture d’un livre. Elle doit en dire assez sur le candidat pour donner au recruteur l’envie de lire le CV dans son intégralité. Pour être efficace, une accroche doit être propre et bien amenée. En fait, elle doit surtout allez droit au but et mettre en exergue un point essentiel que vous avez remarqué dans la description du poste que vous convoitez tant.

L’accroche se découpe en deux éléments, votre métier (ou le métier recherché) et la spécialisation. Indiquer son métier en titre sur un CV peut paraitre anodin, mais ce n’est pourtant pas un détail dont vous devriez vous passer. En effet, certaine description de votre parcours, soit par manque de précision soit lié au métier lui-même, ne déduiront pas de manière évidente votre fonction. Aussi, et pour peu que vous tombiez sur un lecteur plutôt paresseux ou peu renseigné, votre CV sera recalé. En conclusion, mettre son métier en évidence mettra assurément le recruteur dans de bonnes prédispositions pour la lecture de votre parcours.
La deuxième information est donc la spécialisation. Cet élément essentiel peut concerner un nombre d’années d’expériences, des compétences linguistiques, une mobilité géographique ou bien une spécialité choisie lors de vos études mais aussi des valeurs, bref, il vous sera toujours de trouver une accroche qui éveillera l’attention du recruteur. Relisez bien votre fiche de poste et mettez-vous à sa place, c’est la clé d’une accroche réussie, car si elle fait écho aux valeurs que recherchent l’entreprise que vous convoitez, elle donnera immédiatement plus de sens à votre candidature.

En voici deux exemples :

Le métier > ASSISTANTE DE DIRECTION
La spécialisation > ANGLAIS ET ITALIEN COURANTS

Le métier > COMPTABLE GÉNÉRAL ANGLAIS
La spécialisation > CONNAISSANCES DES NORMES IFRS ET US GAAP

Enfin, la spécilsiation peut aussi avoir pour objectif de donner une information au recruteur, comme indiquer que vos références sont à disposition du recruteur ou bien concernant votre disposbilité. Vous avez postulez à un poste et vous êtes en CDI ? Utilisez la ligne de la spécialisation pour préciser la durée de votre préavis.

DOIS-JE CHOISIR UN CV CHRONOLOGIQUE OU THEMATIQUE ?

Tant qu’il y aura des Hommes, il y aura des CV. Et tant qu’il y aura des CV, il y aura ce débat ! Espérons toutefois ne pas froisser certains d’entre vous en affirmant qu’un grand nombre de recruteurs s’accordent à dire que le CV chronologique sera le plus adapté.

En effet, n’oublions pas que le CV retrace le parcours professionnel d’une personne, et celui-ci doit également mettre en avant la cohérence d’un parcours, en allant même jusqu’à annoncer les intentions d’un candidat. Imaginons que vous souhaitiez postuler à un poste de Responsable Comptable. A la lecture de votre CV, les dates nous indiquent qu’après avoir validé des études en comptabilité, vous avez effectués des stages en lien avec vos études puis un poste d’aide comptable et que depuis plusieurs années vous occupez un poste de comptable générale très complet avec une fonction d’encadrement. Dès lors, le titre de « RESPONSABLE COMPTABLE » que vous aurez indiqué sur l’entête de votre CV, recoupé avec l’évolution chronologique de votre parcours, parait tout à fait cohérent.

Un recruteur qui découvre le parcours d’un candidat pour la première fois doit pouvoir le comprendre du premier coup d’œil. Ce point est essentiel.

Quand l’expérience professionnelle est trop longue et trop riche pour recourir à un CV chronologique, et que vous avez très souvent changé d’entreprise ou de fonctions ou même de il peut y avoir un intérêt à opter pour le CV thématique. Par ailleurs, le CV thématique est souvent conseillé lorsqu’on veut masquer des points que l’on s’imagine, à tort ou à raison, négatifs : des trous dans l’historique, des changements d’entreprises trop fréquents, l’accession à un poste moins honorifique que le précédent à un moment de la carrière, etc. En réalité, il faut bien voir que le CV thématique présente un revers de médaille : il peut éveiller les soupçons du recruteur qui se demande ce que le candidat a voulu masquer. La plupart des recruteurs préfèrent les CV chronologiques.

SOYEZ SINCÈRE

Un période d’inactivité lié à des difficultés, à un congé maternité ou à une reconversion professionnelle ? Indiquez-le ! Les recruteurs reçoivent des dizaines voire, des centaines de CV chaque jours et rien ne doit laisser place au doute. Alors plutôt que de laisser le recruteur supposer que vous tentiez de le duper, soyez honnête. Assumez le « trou » dans votre CV et présentez ce que vous avez fait à ce moment-là, et même ce que vous en avez retiré. En effet, imaginez un instant que vous soyez plusieurs candidats en lice, alors celui qui tirera son épingle du jeu, sera très certainement celui qui aura le mieux utilisé cette période, et vous n’en serez que plus à l’aise lors de l’entretien.

SOYEZ PRÉCIS ET CONCRET

Plus vous expliciterez vos affirmations avec des exemples concrets et tangibles, plus vous aurez de chance que votre candidature soit retenue. Pour chacune de vos expériences, faites figurer par exemple la taille du chiffre d’affaires que vous avez géré ou encore l’impact sur les ventes de vos actions.

Par exemple : A la tête d’une équipe de 5 personnes, avec un CA à gérer de 3,2 millions d’euros.

Renseigner sur un CV ce type d’information peut rassurer un recruteur, mais gardez en tête qu’il faudra bien développer ces points lors de votre entretien, car le recruteur lui, ne les oubliera pas !

ACCOMPAGNER SON CV D’UNE LETTRE DE MOTIVATION

Bien qu’exprimer sa motivation par courrier ne soit plus au gout du jour à l’ère d’internet, la lettre de motivation par e-mail, elle, l’est toujours. Attention cependant, car certaines annonces mentionnent qu’une lettre papier est recommandée. Dans ce cas, suivez les instructions.

Si vous décidez de prendre un modèle sur Internet en changeant les coordonnées du recruteur, alors abstenez-vous. La lettre aura bien peu d’effet sinon celui de vous écarter du processus de recrutement.
La lettre de motivation doit être synthétique, structurée et personnalisée. Le recruteur doit y trouver au premier coup d’œil les informations dont il a besoin : à quel poste vous postulez, ce que vous recherchez dans son entreprise ou par rapport à l’annonce à laquelle vous répondez, comment vous vous positionnez par rapport aux contraintes éventuelles du poste précisées dans l’offre, votre disponibilité… ET surtout, de trouver les informations que vous n’aurez pas glissées dans votre CV, évitez donc les informations trop redondantes.

Accompagnez votre CV d’une lettre de motivation pour faire la différence. Un recruteur ayant en sa possession un certains nombres de CV qui semblent correspondre à sa recherche, va tenter de trouver des éléments pour guider son choix et ne garder qu’une poignée de CV. Une lettre de motivation mal rédigée pourra vous disqualifier, autant qu’une bonne rédaction vous assurera une place en finale.

Enfin, RELISEZ-VOUS ! Ne laissez pas passer les fautes d’orthographes !

consequences-truqueurs-cv